L’espace de coworking de COTELUB accueille WATSU Sound

You are here

L’espace de coworking de COTELUB accueille WATSU Sound

Installé à Villelaure depuis 3 ans, François Lemaire a créé WATSU Sound en 2007, une association qui favorise le développement des pratiques musicales collectives dans le Sud Luberon. Qu’est-ce qui a poussé ce passionné de musique de 33 ans à profiter du nouveau service de coworking de COTELUB ? Réponse ici.

Quel est votre parcours professionnel ?
J’ai un parcours en zigzag, avec comme fil conducteur ma passion pour la musique. J’ai commencé par des études en IUT Mesures Physiques, puis par un travail en bureau d'étude… Mais j’ai toujours été très actif dans le monde associatif en parallèle. Et je décide de créer l'association WATSU Sound en 2007. Au bout d’un moment, j’ai voulu changer de trajectoire professionnelle en reprenant des études en musique et musicologie à la fac d'Aix-en-Provence, jusqu'à l'obtention du master 2. Aujourd'hui, je suis salarié de l'association depuis octobre 2014.

Quelles démarches avez-vous entreprises pour profiter de l’espace de coworking ?
J'ai contacté Olivier Delaye, responsable du service jeunesse de COTELUB, avec qui notre association est en relation. Olivier m'a réorienté vers Margot Techec, la responsable du service entreprise qui a présenté à notre association les services du coworking et de la pépinière d'entreprise.

Pourquoi avoir choisi le coworking ?
Nous étions à la recherche d'un bureau ou un atelier depuis quelques années pour le travail de gestion, de développement, de communication, et la préparation des ateliers musicaux que nous animons. L'espace de coworking constitue pour nous une solution temporaire. Nous souhaitons intégrer la pépinière d'entreprise au plus tard à la fin de l'été 2017.

Cela répond à de vrais besoins professionnels ?
Nous sommes prêts à investir 150€/mois dans cet espace, donc la réponse est oui.  Il offre un cadre de travail agréable pour l'équipe salariée, un cadre dont nous avons besoin à différents égards : pour les réunions internes, externes, ou pour le travail en équipe avec notre service civique.

Quels sont les avantages et les inconvénients d'y travailler ?
Il n’y a que des avantages!

Que pensez-vous de ce type d'initiative ?
Le travail aujourd'hui est de plus en plus indépendant sur la forme. Mais le travail ça reste quand même le principal vecteur de lien social, alors à quoi ça sert de travailler si c'est pour rester chez soi?

Quels sont vos projets ?
Ils sont liés aux projets de mon association, c’est à dire favoriser le développement des pratiques musicales collectives dans le Sud Luberon. Les pratiques musicales sont très variées et souvent isolées. On a tous, quel que soit notre âge ou notre origine, à gagner à partager nos pratiques musicales,  pour soi mais aussi pour les autres. Que cela soit à travers des temps d'échanges ou afin d'élaborer ensemble des projets musicaux comme des groupes, concerts, spectacles ou disques.

actualités: