Jeannette a adopté le Transport Sur Réservation

You are here

Jeannette a adopté le Transport Sur Réservation

Le Transport Sur Réservation (TSR) entre villages fonctionne du lundi au samedi toute la journée pour 2,60 euros maximum. On a demandé son avis à Jeanne-Laure Salvet, dit « Jeannette », une habitante de Peypin d’Aigues de 79 ans, habituée des transports.

Retraitée de la Banque Postale depuis quelques années, Jeannette affirme tout de suite : « Je suis très contente ! Je vais où je veux ». Il est vrai qu’avec ses 11 lieux desservis avec des interconnexions entre toutes les communes, ce service a tout pour faciliter la mobilité. Auparavant, elle se débrouillait et devait solliciter l’aide de son mari, qui l’amenait en voiture, ou elle prenait les cars bleus. 
Désormais, il est possible de réserver plusieurs trajets en une seule fois. Les habitudes de la dame de 79 ans ont donc changé. Elle peut aller et revenir du marché sans soucis : « J’appelle la société avant 16h. Elle m’envoie le lendemain un petit car pour aller à Pertuis, à la Tour d’Aigues ou encore à la Motte d’Aigues quand je dois aller à la poste ou chez le docteur. »

La Peypinoise utilise le TSR deux fois par semaine environ, depuis avril. Avec son carnet de tickets, elle s’en sort pour 2 euros le trajet. Elle ne voit qu’un seul petit inconvénient,  qu’elle ne se prive pas de souligner : « quand je vais à Pertuis, il y a la correspondance à la Tour d’Aigues. Normalement, c’est juste un petit arrêt. Mais cet été, le jour du marché le vendredi, il y avait beaucoup de monde et l’engin était plein. Il faut donc en attendre un autre. L’été, un car un peu plus grand ne serait pas de refus »

Malgré ce bémol, la retraitée aime voyager avec des gens qu’elle connaît, et croiser parfois quelques jeunes aussi. Elle avoue que ce service flexible et adapté lui fait gagner beaucoup de temps et espère qu’il durera longtemps. De plus, Jeannette adore les conducteurs. « Je les connais bien à force. Ils sont vraiment formidables. Ils sont gentils parce qu’il m’attendent quand je suis un peu en retard ».