Semaine de la parentalité : une édition réussie

You are here

La 7ème semaine de la parentalité s’est déroulée du 22 au 26 mai dernier.
L’investissement des partenaires a permis une fois de plus de proposer un programme complet pour toutes les tranches d’âge. Retour sur cet événement toujours très attendu, avec Daphné Martinez, coordinatrice petite enfance à COTELUB.

« Cette édition a été bien suivie. Beaucoup de lieux ont fait salle comble et il y a eu globalement du monde partout », affirme Daphné Martinez. Il est vrai que l’aide à la parentalité fait désormais partie de la politique sociale de COTELUB, et connaît un réel succès. Le leitmotiv de cette manifestation se résume en une phrase : « on ne naît pas parent, on le devient ». Cette semaine a mis l’accent sur les relations parents-enfants et a tenté d’apporter des réponses éducatives appropriées. Elle a permis aussi de mettre en relation les parents du territoire. « Ce type de semaine permet aux parents de se dire : tiens je fais cette activité avec le petit tel jour, une autre avec mon adolescent un autre jour et on assiste en couple à une conférence sur l’autorité bienveillante par exemple», ajoute Daphné.

De nombreuses activités ont été proposées sur 10 communes différentes. Le programme était encore une fois varié. Les familles présentes pouvaient participer à des séances de relaxation, de discussion, des ateliers de calligraphie japonaise, de cuisine ou de fabrication d’instruments de musique, des jeux, des parcours sportifs ou encore assister à une projection du film Billy Elliot au cinéma de Cucuron « Le Cigalon ».  La coordinatrice petite enfance précise : « comme souvent, on a fait confiance à nos partenaires. Ils ont proposé des ateliers, qu’on a ensuite juste incorporés au programme. »

À ce sujet, le partenariat avec le centre social l’Aiguier et les sons du Lub’ a donné une nouvelle fois du sens aux actions proposées sur le territoire. Cela a notamment permis à un groupe de jeunes de participer à un stage de slam. Cet art oratoire et poétique s’est déroulé au Transfo. Ces jeunes artistes ont pu créer des textes, proposés ensuite à la population le samedi après-midi sur le pont levis du château de la Tour d’Aigues.  Un des moments fort de la semaine.

Des centaines de personnes ont participé à l’événement dans de nombreux villages du territoire. Un engouement qui a créé une dynamique. « D’autres idées ont émergé et d’autres pistes ont été lancées pour l’édition suivante, affirme Daphné, c’est bon signe. » Rendez-vous l’année prochaine ! 

image contenu: