Forest Sensation débarque sur le territoire

You are here

Installée chemin du Grand Vallon, une nouvelle offre de divertissement est offerte aux habitants du Sud Luberon depuis fin avril. Neuf parcours établis sur 2 hectares sont mis à disposition du public, avec une attention particulière apportée à la sécurité et à l’accueil des familles.

Un parc accrobranches dans le Sud Luberon ? L’idée provient de Marie-Josée Navarro (60 ans), née à Marseille, et d’Audrey Tabarracci (37 ans), originaire de la Tour d’Aigues. En 2015, ces dirigeantes de la SAS "Forest Sensation" ont répondu à l’appel d’offre lancé par COTELUB. « Nous avons été retenues et avons signé une concession de 12 ans ». Ce qui a fait la différence à l’époque ? « La présentation du dossier, notre savoir-faire, notre investissement et surtout notre envie », se souvient Marie-Josée.

Trois ans plus tard, le site sort enfin de terre pour étoffer le panel de divertissements sur la zone. Coté travaux,  COTELUB a dépensé pour le projet d’aménagement des accès du Grand Vallon plus de 150 000 euros (sans les frais de maitrise d’œuvre). Sur place, des plateformes situées à 6 mètres de hauteur, en passant par des chemins pour débutants, tout a été imaginé afin de satisfaire le plus grand nombre. Aussi, alors que ce type d’activité de plein air a le vent en poupe, Forest Sensation souhaite se démarquer. En plus de présenter des parcours pour toute la famille, le lieu propose une alternative au fameux système de mousqueton comme « ligne de vie ». « Pour renforcer la sécurité et l’accès aux plus petits, on a plutôt créé un système de plaque innovant nommé « Zaza », qui permet d’avoir une ligne de vie continue, précise Mme Navarro. C’est bien plus facile pour se déplacer. »

Une autre surprise attend les visiteurs une fois sur place : le prix. « Les gens du coin sont étonnés par les prix bas que l’on a fixés, quand on voit la qualité de l’offre, ajoute Marie-Josée.  C’est vrai que l’accrobranches était un peu attendu dans le secteur. On espère que ça va entrainer une dynamique et que d’autres activités vont venir se greffer dans cette région magnifique. » Niveau emploi, deux postes ont été créés pour le moment, et d’autres sont envisagés si le parc fonctionne bien.  Doté d’un bar, le site est ouvert de 10H à 19h le mercredi, le samedi, le dimanche, les jours fériés et pendant les vacances scolaires. 

Pour Géraud Sabran de Pontevès, maire d’Ansouis et vice-président en charge de l’aménagement touristique et signalétique à COTELUB, Forest Sensation peut déclencher cette dynamique : « Il s’agit d’une première activité. Mais il est évident que le but est d’en installer de nouvelles dans le futur ». Aussi,  l’arrivée du parc possède selon lui un intérêt stratégique : « C’est un bel endroit pour se divertir, et c’est un bon moyen de garder les enfants de nos visiteurs sur place », ajoute-t-il.  Enfin, cet événement s’inscrit dans un mouvement de mise en valeur du territoire. Un appel d’offre devrait être prochainement lancé, afin de débuter la construction du parking de l’étang de la Bonde, juste après la saison estivale. COTELUB a en effet acheté des terrains en vue de sécuriser les abords de l’étang, organiser l’aménagement global de ce site d’exception et créer une zone de stationnement paysagère d’environ 200 places.

A partir de septembre, nouveaux horaires : ouvert le mercredi et le week-end.

image contenu: